Les Cahiers de la Sielec n°12

La Société Internationale d’Études des Littératures de l’Ère Coloniale se propose d’étudier les imaginaires spécifiques de la colonisation et le traitement littéraire de “l’Autre” et son univers culturel selon une approche pluridisciplinaire.

Publié par Kailash, le douzième numéro se penche sur les Passeurs, alliés et transfuges à l’époque coloniale.

En interrogeant le rapport de l’imaginaire européen colonisant à celui de l’Autre colonisé, la Sielec s’inscrit dans les études post-coloniales littéraires et se donne pour objectif d’analyser l’histoire de la littérature francophone et anglophone et le phénomène de métissage de cultures rendu possible par la colonisation.


Les Cahiers de la Sielec N°12 : Passeurs, alliés et transfuges à l’époque coloniale

Sous la direction de Guillaume Bridet

 

EAN | 9782842682354

Prix | 15€

Parution | 2019

Nombre de pages | 427 pages

En mettant en avant les passeurs, les alliés et les transfuges français qui se sont rapprochés d’une manière ou d’une autre des peuples colonisés et de leur culture, ce volume n’a nullement pour but de réhabiliter la colonisation, mais cherche plutôt à rendre compte d’un autre monde fait d’échanges, d’hybridations, de prises de conscience, de solidarités et de révoltes.

À partir du récit et de l’étude de ces rencontres singulières entre colonisant et colonisé devenus passeurs de culture, alliés et transfuges, il est fait montre de la volonté de renouveler la manière d’écrire l’histoire littéraire et culturelle de France.


Si Kurtz meurt en criant « L’Horreur ! L’Horreur ! », c’est que la sauvagerie, intérieur et extérieure, l’a envahi, l’a contaminé tout entier. Il est devenu une des figures du Mal absolu.  Par ailleurs, Au cœur des ténèbres, comme L’Homme qui voulut être roi, est une parodie de la colonisation et de ses excès. Conrad et Kipling appartiennent à une même lignée qui ne met pas en cause la colonisation mais en critique les abus et les perversions. Et leurs nouvelles évoquent toutes deux l’homme occidental qui se plonge trop dans une identité autre et devient un décivilisé.


p.327


Les précédents numéros à redécouvrir

“Nudité, sauvagerie et fantasmes coloniaux” (2002-2003) | 9782842681159 | 15€

“Faits religieux et résistances culturelles dans les littératures de l’ère coloniale” (2005) | 9782842681340 | 15€

“L’Usage de l’Inde dans les littératures françaises et européennes , XVIIe-XXe siècles” (2006) | 9782842681524 | 15€

“Écrivains français d’Algérie et société coloniale (1900-1950)” (2008) | 9782842681722 | 15€

“Rudyard Kipling” (2013) | 9782842682132 | 15€

“Les nouveaux mondes coloniaux” (2014) | 9782842682224 | 15€

“Le reportage colonial” (2016) | 9782842682309 | 15€


Retrouvez dès à présent l’ensemble de notre catalogue sur Dilicom.